Vous êtes ici

Les travailleurs de Kia Longueuil mis en lock-out par l'employeur.

09/18/2017

Depuis le mois de mai, nous sommes à pied d’œuvre pour le renouvellement de la convention collective chez Longueuil Kia du Groupe Auto Longueuil. Il faut rappeler que cette convention collective avait été imposée par un arbitre après plus de deux ans et demi de procédures diverses suite à la syndicalisation des travailleurs, en mars 2013.

Depuis le début des négociations, les intentions de l’employeur sont limpides. Il veut refaire l’histoire et s’attaque de front aux gains obtenus durement en arbitrage de première convention.

Son intransigeance ne connaît aucune limite : aucune ouverture sur les horaires de travail, ni sur les vacances. Il offre un recul important sur les congés de maladie et pour ajouter l’insulte à l’injure, il propose un gel salarial de 4 ans.

Le 12 septembre dernier, nous avons soumis une demande de nomination d’un conciliateur afin de nous donner toutes les chances de trouver un règlement acceptable à la négociation. Malgré cela, l’employeur a tout de même décidé de décréter un lock-out sauvage le 18 septembre dernier, et ce, avant même d’être venu s’asseoir à la table de négociation avec le syndicat et la conciliatrice.

Les travailleurs ne plieront pas face à cet employeur qui utilise ce lock-out irresponsable pour les écraser. 

 

Lien vers le communiqué de presse